Glace au yaourt (frozen yogurt) framboise-myrtille ∼light et sans sorbetière !

L’été est là… il fait super beau, super chaud et si vous êtes comme moi vous ne vous nourririez que de glaces (et éventuellement de pastèque !). Mais ce sont surtout les frozen yogurt qui me font chavirer… Problème : là où j’habite, pas de boutique de glaces au yaourt… alors bien obligée de les faire moi-même !

1498748246733

Étant une très grande fan, je suis donc super exigeante concernant le goût, la texture, mais aussi l’apport calorique (bah oui ça compte un peu quand même !) J’en suis donc à mon essai #3 concernant les recettes de glaces au yaourt, et je pense en tester encore une d’ici peu. Comme je n’ai pas de sorbetière, cette recette se réalise, bien entendu, sans sorbetière ! Vous aurez cependant besoin de petits moules en silicone. J’en ai testé de plusieurs marques, je vous fais un article là-dessus très vite 😉 Comme Anne-Sophie du super blog Fashion Cooking, je suis assez convaincue par les moules qui se remplissent à plat (et non verticalement) pour privilégier une jolie déco.

Revenons à la recette : ici, je suis assez satisfaite du tout, surtout si on mange la glace en bâtonnets, saveur framboise et myrtilles entières. Nature… peut encore mieux faire (même si ça reste quand même super miam !). J’ai trouvé la recette sur fourchette & bikini, et je l’ai, comme d’hab, modifiée pour qu’elle me convienne !

*INGRÉDIENTS (pour environ 1L de glace soit 8 bâtonnets)

  • 5 yaourts 0%
  • 4 œufs
  • 80g de sucre
  • 3 c.à s. de crème fraîche épaisse allégée (7%)
  • Arôme naturel de framboise
  • Myrtilles fraîches
  • Jus de betterave ou colorant rose en poudre

*ET C’EST PARTI !

  • Commencez par monter les blancs en neige.
  • Dans un autre saladier, versez vos yaourts, le sucre et la crème. Bien mélanger.
  • Ajoutez le jus de betterave (rassurez-vous, cela ne donne pas de goût !) pour colorer votre glace en rose. /!\ Le jus de betterave est un colorant naturel 😉 Mais vous pouvez aussi opter pour un colorant rose, en poudre.
  • Incorporez délicatement les œufs battus en neige.
  • Incorporez l’arôme de framboise : comptez environ entre 2 et 4 c. à c. pour 100g, donc allez-y franco sur l’arôme pour obtenir le goût souhaité (entre 20 et 30 c. à c…. courage !) Mélangez le tout délicatement pour ne pas trop casser les œufs.
  • Dans des moules en silicone, déposez les myrtilles (pour des mini-moules, comptez environ 7 myrtilles) et remplissez les moules avec votre mélange à la framboise.
  • Laissez prendre 12h au congélateur.

*DÉGUSTATION

→Petits conseils… sortez la glace 5 ou 10 min avant de la servir, sinon vous aurez l’impression de manger un glaçon et ça ne sera pas du tout onctueux !

→Si vous ne désirez pas consommer les bâtonnets tout de suite, conservez-les dans une poche de congélation.

**Allez, bon appétit les gourmands 😉 **

Avez-vous une passion pour les frozen yogurt vous aussi ? Et avez-vous des recettes à partager ? Ou tout simplement avez-vous testé la mienne et voulez me dire ce que vous en avez pensé ? N’hésitez pas =)

JE VOUS INVITE AUSSI À DÉCOUVRIR MES PAGES FACEBOOK (ICI ♥) ET INSTAGRAM (ICI ♥) POUR ENCORE PLUS DE RECETTES, DE PHOTOS ET DE PETITS POSTS SYMPA ♥

 

 

Publicités

∴La Baby Shower pour petit Chouchou (partie 2)∴

Dans mon article précédent, j’ai commencé à vous parler de la Baby Shower que j’ai organisée pour l’arrivée de mon bébé. Si vous ne voulez pas parcourir trop de blogs pour trouver des idées, je vous raconte ici ce qu’on a fait, mangé, et le déroulement de l’après-midi 😉

19122339_138887640010893_8936763822606123008_n

Étape 3 : des jeux ! 

C’est une de mes copines qui a organisé la journée : envoyer des mails d’invitation aux autres filles, trouver des jeux, des supports… J’étais très fatiguée et j’étais bien contente d’avoir toute cette aide 🙂

Elle avait prévu des jeux pour agrémenter l’après-midi, histoire qu’on ne fasse pas que se gaver déguster les délicieux mets préparés !

Nous avions fait 3 équipes et l’équipe qui remportait le plus de jeux avait des petits cadeaux à la fin de l’après-midi…

Au programme : 

1/ Quizzun questionnaire sur les bébés de manière générale et sur les goûts de la future maman en particulier. On a trouvé un quizz très bien fait sur le site Happy Babyshower (ici )

2/ Deviner qui sont ces bébés – il s’agit, donc, comme je vous l’ai dit dans l’article précédent, de demander à vos convives d’apporter des photos d’elles étant bébés, et le but est de retrouver qui est qui ! Bah… c’est pas toujours facile !!

3/ Dégustation de petits pots – comme vous le devinez, il s’agit de prendre des petits pots pour bébé et de les faire déguster aux participantes pour qu’elles en retrouvent le « parfum » (évitez quand même les goûts trop dégoûtants, les petits pots ne sont pas toujours très bons^^)

4/ Tour de ventre – chaque équipe estime le tour du ventre de la future maman ! Prévoyez un mètre ruban 😉

5/ Pronostics – j’ai créé un petit calendrier avec des cases où chacune des invitées pouvait mettre un tampon (« a star is born ») sur la date prévisionnelle de la naissance de bébé.

elsa_maternite_072_censoredSans titre

 

 

 

 

 

 

et j’ai imprimé (toujours sur le site Happy Babyshower) une fiche de pronostics où chacune pouvait aussi marquer le prénom qu’elle imagine pour notre Choupi, et tout un tas de détails à son sujet… (fiche que vous trouvez ici  attention, il y a une faute sur le document, il faut un « -s » à « poids » !)

6/ Body livre d’or – une de mes amies a acheté et customisé un body blanc (trop joliiii) et chacune de mes copines a écrit un petit mot pour notre bébé et pour se souvenir de cet après-midi.

Snapchat-491354861_censored

J’avais choisi de ne pas respecter complètement la tradition de la Baby Shower à l’américaine, qui est souvent dédiée à offrir des cadeaux pour le bébé. Je n’avais pas envie d’imposer à mes amies d’apporter des cadeaux, et je préfère en recevoir pour bébé quand (et si !) elles le souhaitent. Pour ma part, j’aime offrir des cadeaux en venant voir le bébé une fois qu’il est né, en profitant parfois pour acheter un cadeau personnalisé avec le prénom du petit chouchou 🙂 Donc, nous avions fait passer le message qu’il s’agissait d’une journée entre copines, sans stress et sans cadeaux… Mais j’ai des super copines et je n’ai pas eu vraiment de cadeaux pour le bébé, mais quelques uns… pour moi 😉 et ça c’était vraiment top !

C’était une belle après-midi entre filles, j’étais entourée de mes copines, de ma maman et de ma sœur et j’en garderai un très joli souvenir 🙂

Et vous, vous avez fait des petits jeux avec vos copines pour fêter l’arrivée de bébé ? N’hésitez pas à partager avec nous vos idées pour une baby shower réussie ♥

Je vous invite aussi à découvrir mes pages Facebook (ici ) et Instagram (ici ) pour encore plus de recettes, de photos et de petits posts sympa ♥

∴La Baby Shower pour petit Chouchou (partie 1)∴

Je reviens enfin vers vous pour vous parler de ce joli dimanche après-midi que mes copines m’ont fait passer !

Nous avons ri, joué, mangé et c’était super chouette 🙂 un petit moment hors du temps pour profiter de mes amies (et famille) une dernière fois avant l’arrivée de bébé. Pour celles qui hésitent à organiser une petite fête : allez-y !

Je n’étais jamais allée à une Baby Shower et du coup j’ai passé des heures sur internet pour lire des témoignages de bloggeuses, aller sur Pinterest… et composer ce que j’aimerais. Allez… je vous raconte tout !

19122339_138887640010893_8936763822606123008_n

Étape 1 pour une jolie fête : des bonnes choses à manger et à boire ! 

Je vous ai déjà donné la recette des cupcakes (ici ) : un indispensable pour une jolie Baby Shower si on veut respecter un peu les origines anglo-saxones de cette fête ! 😉 Pour le glaçage, comme pour le reste de la déco, j’avais choisi du bleu pour fêter l’arrivée de mon petit garçon =)

Mes amies avaient, quant à elles, toutes préparé quelque chose à boire ou à manger : on s’est donc retrouvées avec une montagne de délicieuses douceurs, entre muffins, cookies, cake citron pavot, gâteau à l’ananas renversé, clafoutis … Miam miam ♥♥

Concernant le cocktail, j’avais opté pour un cocktail sans alcool ultra rafraîchissant (car il faisait vraiment très chaud), que j’ai trouvé sur le super blog Fashion Cooking, d’Anne-Sophie (ici ) Il s’agit d’un cocktail pomme-concombre qui a fait des heureuses et que j’adore faire pour changer un peu du coca et du jus d’orange. Ce n’est pas parce qu’on est enceintes qu’on doit se priver de bonnes choses !! Je l’ai servi dans de jolies petites bouteilles que j’avais garnies de pailles…bleues ^^ (je vous mets la liste des magasins où j’ai trouvé tout ça à la fin de l’article !)

Étape 2 : de la décoration 

Rien de très compliqué en soi !

Pour la table : de jolies assiettes en carton vert mint aux motifs un peu scandinaves, avec des gobelets dans les mêmes tons, des serviettes bleues, une petite nappe mint rose et grise. J’avais aussi posé deux cadres : l’un où mes copines avaient épinglé des photos d’elles lorsqu’elles étaient bébés ou petites, et l’autre un calendrier avec de larges cases que j’avais encadré pour faire un jeu (dont je vous parle juste après).

Pour le reste de la décoration : nous étions en extérieur et j’avais choisi de suspendre des déco dans un arbre du jardin. Une de mes copines avaient fait des pompons en soie (ici le tuto, hyper simple et rapide ! il vous faut du papier de soie de la couleur de votre choix, des ciseaux et de la ficelle ou du fil de nylon). J’avais acheté aussi une boule chinoise en papier bleu clair , des boules en papier avec des alvéoles, vert foncé (que j’ai réutilisées pour la déco de la chambre de Choupi, dont je vous parlerai plus tard), et j’avais confectionné une guirlande « It’s a boy ».

received_1543147969060390_1

Comment fabriquer la guirlande ? 

*MATÉRIEL

  • du papier un peu cartonné de la couleur de votre choix (j’avais pris du marron qui rendait un effet naturel) en 30 x 30 cm
  • de la ficelle (un peu épaisse)
  • de la colle et/ou une agrafeuse
  • une imprimante 

*ET C’EST PARTI

  • Découpez vos feuilles de 30×30 et 30×15 pour qu’elles rentrent dans votre imprimante. Si possible, mettez-les dans le capot arrière de celle-ci.
  • J’ai créé un fichier sur publisher avec des petits triangles à découper avec une lettre par triangle pour créer le message « It’s a boy ». Je vous joins le fichier en pdf avec le message « it’s a boy » ou « it’s a girl » 😉 : vous n’avez plus qu’à le télécharger ! guirlande it’s a boy girl
  • Il se présente comme ça : 
  • photo it's.jpg
  • Ensuite, lancez l’impression, découpez les triangles.
  • Découpez la ficelle à la longueur désirée et pliez le haut de chaque triangle pour créer une petite languette.
  • Encollez les languettes et fixez le triangle où vous le désirez sur la ficelle. Si cela ne tient pas bien, n’hésitez pas à mettre une petite agrafe.
  • Et voilou ♥

…Et je vous raconterai la suite dans un prochain article (c’est ici ), pour vous garder un petit peu de lecture =)

Et vous, vous avez eu envie de faire une baby shower pour fêter l’arrivée de votre bébé ? Racontez-moi !


Psssst….. : Où trouver ce dont vous avez besoin ?

*SITES (cliquez!)

  • Cupcakes 
  • Cocktail pomme-concombre
  • Tuto pour les pompons
  • guirlande it’s a boy girl

    *LE RESTE : 

  • Petites bouteilles pour le cocktail : La Foir’fouille (1€ l’unité)
  • Nappes, assiettes, gobelets : La Foir’fouille (aussi !)
  • Pailles bleues, cupcake cases « it’s a boy » et petits cure-dents décorés : Casa
  • Papier cartonné : Créomax, boutique qui existe aussi en ligne ici, environ 0,70€ l’unité
  • Ficelle : magasin de bricolage
Je vous invite aussi à découvrir mes pages Facebook (ici ♥) et Instagram (ici ♥) pour encore plus de recettes, de photos et de petits posts sympa ♥

Cupcakes à la vanille

Je reviens enfin vers vous… après tant de mois sans article ! En fait, cela coïncide à peu près avec le moment où nous avons appris que nous allions accueillir un nouveau globe-trotteur dans notre famille ♥ Notre bébé va bientôt pointer le bout de son nez, et le week-end dernier nous avons organisé une « baby shower » (patience, je vous ferai un petit article dessus bientôt, parce que j’ai plein de trucs à vous raconter !!) pour fêter son arrivée. Cela a donné l’occasion de manger pleiiiiin de pâtisseries. Miam :p

1497471930759

Il y a plusieurs années, je suis allée vivre en Angleterre le temps d’une année scolaire, et là je suis tombée amoureuse de la culture anglo-saxonne ♥ Le mode de vie, l’art de se déguiser, de soigner les détails lorsqu’on organise une fête, et la pâtisserie ! J’ai découvert les cupcakes, qui n’étaient pas encore si connus en France, et j’ai développé une vraie passion pour ces petits gâteaux bourrés de calories. Malheureusement, en essayant de les réaliser, j’avais un sérieux problème avec le glaçage, touche la plus importante de la-dite pâtisserie, car c’est ce qui fait la beauté et la signature de ce gâteau. J’avais donc renoncé à en faire… Mais, qui dit « baby shower », dit cupcakes ! Alors j’ai cherché THE recette et j’ai fini par me réconcilier avec le glaçage et je suis ravie du résultat ! Je partage tout cela ici avec vous 🙂 J’ai trouvé la recette de la pâte à cupcake ici mais je l’ai un peu modifiée (et je vais certainement continuer à la perfectionner pour qu’elle soit plus à mon goût), et la recette du glaçage ici. Il faut rendre à César ce qui est à César 😉

*INGRÉDIENTS (Pour environ 15 cupcakes)

Pour la pâte à cupcakes

  • 120 g de beurre salé très mou 
  • 2 œufs
  • 4 c. à s. de lait
  • 140 g de farine
  • 80 g de sucre (roux ou autre)
  • 1/2 paquet de levure chimique
  • 1 c. à c. d’extrait de vanille (ou un autre parfum si vous souhaitez les aromatiser à autre chose)
  • une poignée de myrtilles

Pour le glaçage

  • 100 g de beurre salé très mou 
  • 300 g de sucre glace
  • 2 c. à s. de lait
  • du colorant en poudre (facultatif)

*ET C’EST PARTI !

  • Préchauffez le four à 180°C.
  • Avant d’utiliser le beurre, vérifiez qu’il soit suffisamment ramoli : il faut qu’il soit mou mais pas fondu. /!\ Astuce ! Si vous n’avez pas le temps de sortir le beurre en avance, passez-le rapidement au micro-onde sur décongélation.
  • Mélangez le beurre et le sucre et passez le tout au batteur jusqu’à ce que la préparation blanchisse, ou commence à être bien mélangée.
  • Ajoutez les œufs un par un. Attendez que l’œuf soit bien incorporé avant d’ajouter le suivant. Puis, ajoutez la farine en pluie et la levure.
  • Mélangez bien et finissez par ajouter le lait et l’extrait de vanille.
  • Garnissez des moules à muffins de « cupcake cases », ces petits moules en papier souvent multicolores, et garnissez-les de 2 c. à s. de votre pâte. Attention, ils gonflent beaucoup, alors ne remplissez pas les moules jusqu’en haut !
  • Laissez cuire 15 à 20 minutes.

Pendant ce temps-là… Préparez le glaçage ! 

  • Coupez le beurre en morceaux. Assurez-vous qu’il soit suffisamment mou pour être travaillé au batteur.
  • Versez le sucre glace sur le beurre, puis le lait et travaillez le tout à la spatule.
  • Fouettez ensuite au batteur électrique pendant au moins 3 minutes pour bien aérer la préparation, tout en incorporant le colorant
  • A l’issue de cette étape, il faut que le mélange soit bien crémeux mais assez compact. Si le mélange est trop compact rajoutez un tout petit peu de lait, si à l’inverse il est trop liquide, remettez un peu de sucre glace.

Le montage !

  • Sortez les cupcakes du four et laissez-les refroidir. Il faut qu’ils soient bien froids (je les passe quelques minutes au congélateur si je suis trop pressée) et pas tiède, sinon le glaçage ne tiendra pas.
  • Une fois refroidis, ajoutez le glaçage sur le top des muffins à l’aide d’une poche à douille. Le mélange étant assez sucré, il ne faut pas en mettre trop pour éviter d’être écœuré.
  • Ajoutez quelques belles myrtilles sur le dessus pour la déco 🙂
  • Conservez au frigo en attendant de les déguster et pour assurer une bonne prise du glaçage.

Miam miam ♥ Happy Baby Shower !

PS : vous l’aurez deviné, pour nous, ça sera un baby boy ♥♥

Et vous, avez-vous rapporté dans vos bagages quelques chouettes recettes venant de l’étranger ?  =)

 

 

Muffins blancs et roses

Dernier dimanche d’octobre… froid, grisaille, humidité : il faut remédier à tout ça et remettre du soleil dans nos cœurs (et nos bidons !) avec des pâtisseries, le remède ultime contre la morosité 🙂

1477236165426

Avant, j’adorais les muffins,  j’en mangeais par dizaines et j’en préparais presque toutes les semaines. Une véritable passion ! (mais ça, c’était avant, oups pardon !). Au fur et à mesure des essais, j’ai mis au point (on a l’impression de lire la chronique d’un savant-fou qui a trouvé comment réaliser une sombre potion sur laquelle il travaille depuis des mois^^)  un appareil à muffins que je trouve bien dosé en sucre, assez aérien et qui dore plutôt bien pendant la cuisson. Ma spécialité, c’étaient les muffins cœur chocolat & chunks au chocolat. Mais comme toute chose dont on abuse, je m’en suis lassée et j’ai fini par ne plus en faire.

Quand soudain, il y a un mois, j’ai mangé des muffins TROP bons aux framboises et au chocolat blanc. Un vrai délice. Rien de tel pour me donner envie de rouvrir mon grimoire cahier de recettes et de préparer ces délicieux gâteaux. Du coup, après un essai que je trouve assez concluant, je partage aujourd’hui avec vous ma recette de muffins, et plus précisément comment j’ai réalisé ceux aux framboises et au chocolat blanc.

*INGRÉDIENTS (Pour environ 20 muffins)

Pour l’appareil à muffins

  • 120 g de beurre salé
  • 3 œufs
  • 24 cl de lait
  • 1 c. à s. de miel
  • 150 g de sucre (roux ou autre)
  • 3 paquets de sucre vanillé
  • 1 paquet de levure chimique
  • 360 g de farine
  • 60 g de compote de pommes

Pour la garniture

  • des framboises surgelées
  • une tablette de chocolat blanc pâtissier

*ET C’EST PARTI !

/!\ Le principe de l’appareil à muffin c’est de séparer les ingrédients liquides et les ingrédients « solides » durant la préparation…

  • Préchauffez le four à 180°C.
  • Faites fondre le beurre.
  • Ajoutez les œufs, et battez le tout à la fourchette.
  • Ajoutez le lait et le miel. Mélangez. (il s’agit de la préparation n°1)
  • Dans un 2ème récipient, mélangez le reste des ingrédients : farine, sucre, levure, compote. Mélangez (il s’agit de la préparation n°2).
  • Ajoutez la préparation n°1 à la  n°2. Remuez bien, mais il peut rester des grumeaux.
  • Beurrez les moules à muffin.
  • Remplissez chaque moule à mi-hauteur.
  • Placez votre carré de chocolat blanc et deux ou trois framboises surgelées (encore congelées, cela contribue au moelleux du gâteau) puis recouvrez le tout de l’appareil à muffin. Idéalement, il faudrait que le moule ne soit pas rempli jusqu’en haut (au 3/4 disent les experts, moi je laisse une petite marge mais pas autant, peut-être 0,5cm).
  • Mettez au four 20min à 180°C.
  • Les muffins doivent être légèrement dorés !
  • Attendez un peu avant de démouler, sinon les muffins vont s’effriter…

Miam miam ♥ Bon goûter !

N’hésitez pas à me laisser un commentaire si vous testez cette recette =)

∼ « Younger » la série qui fait du bien ∼

Je partage avec vous aujourd’hui une nouvelle série, découverte il y a peu et qui m’a rendu accro ! 

Résultat de recherche d'images pour

Dans mes trop nombreux hobbies, on retrouve les séries-télé. Grande série-addict, j’en dévore aussi bien seule qu’avec mes amis et mon chéri, et de toutes sortes. Inconditionnelle de Friends, Breaking Bad, Gilmore Girls ou autre Buffy,  je suis parvenue à me diversifier (avec l’âge diront les plus médisants^^). Il faut dire surtout que l’offre d’aujourd’hui est tellement vaste qu’on a toujours une série à se mettre sous la dent ! Dans les séries du moment, je regarde (comme beaucoup….) Game of Thrones, The Walking Dead, mais aussi, encore et toujours Grey’s anatomy (forever team #McDreamy !), et également Outlander (dont je vous parlerai très vite !).

Aujourd’hui, pourtant, c’est de l’une des héritières de Sex and The City dont je veux vous parler. Darren Star, le papa de la série phare des années 2000, qui a libéré la sexualité de générations de femmes, a remis le couvert avec un nouveau show nommé « Younger » . 

Je suis de la génération qui a regardé Lizzie McGuire avec, à l’époque, la prometteuse Hilary Duff, âgée alors de 14ans. C’est avec une agréable surprise qu’on la retrouve à l’écran dans Younger, un peu plus âgée (mais honnêtement, elle n’a pas beaucoup changé).

Younger c’est l’histoire de Liza, la quarantaine, qui a passé une partie de sa vie d’adulte à être mère au foyer et qui a laissé de côté une carrière prometteuse. Aujourd’hui divorcée, elle se fait refouler de tous les postes qu’elle vise à cause de son âge. Sa meilleure amie, un personnage que j’adore tout particulièrement car très charismatique et un brin cinglé – comme je les aime -, lui conseille de mentir sur son âge. Et hop ! Elle se fait embaucher comme assistante dans une maison d’édition en disant qu’elle a 26ans. Elle se fait des copines plus jeunes (dont le personnage joué par Hilary Duff) et l’aventure est lancée.

younger

Pourquoi est-ce que c’est une série qui fait du bien  ? Parce qu’on rit. On rit beaucoup, on rit tout le temps et on adore les différents personnages ! Des séries où on rit sans qu’il y ait de rires enregistrées toutes les 3minutes, ça se fait rare, et là, on en profite d’autant plus. La série est un peu légère mais parle d’un sujet qui me touche et surtout m’amuse : le generation gap. Vous l’aurez deviné : le comique de ce show réside surtout dans les situations gênantes dans lesquelles l’héroïne se met, étant donné qu’elle ne connaît rien des hobbies, du langage, du mode de vie de la génération Y. Et c’est vraiment drôle. Ca me parle parce que j’ai l’impression d’y voir les situations que je rencontre au quotidien avec mes copines et collègues  plus âgées. Quand je leur parle de certains sujets (de facebook à instagram, en passant par « c’est quoi une cup ») j’ai l’impression de parler une langue étrangère et je retrouve toutes ces situations dans cette série !

La série reprend quelques éléments indispensables pour faire une bonne série girly, qui met des paillettes dans les yeux :700857-younger2_430x573

  • l’héroïne un peu jolie mais surtout un peu godiche
  • une meilleure amie qui donne des conseils avisés
  • une collègue trop sympa qui vous aide à vous fondre dans le monde des « Millenials » à son insu
  • une boss ultra méchante mais finalement pas tant que ça
  • un beau gosse craquant gentil et musclé *o* ♥
  • des beaux vêtements, une intrigue pleine de livres (ça se passe quand même dans une maison d’édition !!) : bref, j’adore.

J’avais besoin de cette série parce qu’il y a de l’humour, de l’amour (quand même un peu) des situations qu’on rencontre toutes, peu importe qu’on soit plutôt dans nos 20 ans, 30 ans voire même 40 ans… ça fait du bien de voir ces moments qu’on connaît si bien et du coup, de se sentir moins seule ! La série présente ce conflit de génération sans chichi et avec beaucoup de justesse à travers un regard un peu critique mais finalement plein d’auto-dérision, et franchement, ça fait du bien une série feel-good de temps en temps =)

ok, ce n’est pas l’extrait le plus glam^^

Regardez l’épisode pilote, vous m’en direz des nouvelles (je garantis au moins un éclat de rire !) 😉 En plus, depuis quelques jours, Téva a décidé de la diffuser le mardi soir et les épisodes sont désormais en Français, pour celles qui n’aiment pas le VOST.

Allez, toutes à vos plaids, et à bientôt ♥

♥ SPECIAL QUOTES – SOURIEZ ;)

Je suis une très grande fan de  citations, les belles, les drôles, celles qui font réfléchir, celles qui restent gravées toute votre vie, celles qui s’envolent une fois que vous avez fini de les lire. Il y a presque toujours une citation qui parvient à faire écho à ce que je vis, à ce que je ressens, à ce que j’ai envie de dire. Le plus souvent, je trouve que d’autres ont formulé mon ressenti bien mieux que ce que j’aurais pu faire. Et aujourd’hui, j’avais envie de vous dire « souriez ».

1473695710648

La plus belle chose qu’on peut offrir à quelqu’un dans la rue, en passant, c’est votre sourire. En répondant au téléphone, en saluant les collègues, en entrant dans un magasin, en demandant une baguette de pain, en remerciant quelqu’un : SOU-RI-ONS ! Le sourire a ce quelque chose qui permet de désamorcer toutes les situations un peu tendues, de réchauffer les cœurs tristes, d’apporter la paix autour de soi. Tout commence par un sourire (et d’ailleurs, je trouve que tout devrait aussi finir avec un sourire). Et c’est ce que Mère Térésa disait « La paix commence avec un sourire ». C’est tellement vrai !

A cela, il faut ajouter qu’un visage qui sourit est bien plus beau qu’une trogne qui fait la gueule ne sourit pas. Je vous renvoie, du coup, à ce super article de Demotiveur qui évoque le travail du photographe Jay Weinstein, cet homme  qui a permis de « mesurer complètement la puissance et la force d’un simple sourire, sans doute l’une des plus belles expressions. » En fait son projet permet de voir des photos avant/après d’inconnus et montre ainsi comme un sourire peut changer la beauté d’un visage. C’est bluffant ! (allez regarder tout ça ici ♥)

Le sourire appelle le sourire je crois. Quand on sourit à quelqu’un, j’ai remarqué que la plupart du temps, il nous le rend et cela est si agréable. Le sourire me réchauffe les jours où je suis morose, les jours gris, les jours de petit moral. Et parfois même, je dirais que me forcer à sourire ça me permet d’aller de l’avant, de ne pas rester coincée dans ma mauvaise humeur.

Alors, souriez cette semaine ! Au moins, cela permettra d’apporter un petit rayon de soleil parmi toute cette pluie (brrrr).

Quiche aux courgettes & au fromage de chèvre

Une question revient souvent à la maison… et je suis sûre que chez vous aussi : le sempiternel « qu’est-ce qu’on mange ce soir ? ». S’ajoute en général un petit regard malicieux, voire même gourmand, de Monsieur Lemons qui sous-entend qu’il espère bien que j’ai une idée sympa et originale. Étant donné que j’ai utilisé mon jocker « bah… je sais pas… tu veux manger quoi toi ?  » déjà plusieurs fois récemment, il faut que je trouve une idée. Eh  hop ! Tout droit sortie de mes recettes d’été, une quiche aux courgettes resurgit tout à coup. OUF ! Je suis sauvée pour cette fois, et ça sera à M. Lemons de trouver une idée pour le prochain repas (mwhahahahah !!!)

1473273698662

Il s’agit d’une quiche que j’ai préparée cet été pour la première fois. Elle s’inspire d’une recette du journal des femmes, originellement élaborée avec des tomates (c’est ♥ ici pour la consulter) mais ce jour-là, j’avais des courgettes à n’en savoir que faire (et de bonnes courgettes du jardin en plus…miam miam !!!). Le résultat est très satisfaisant et je vous propose ici cette recette de quiche, afin de garder un arrière-goût d’été dans votre assiette ! En plus, cette recette est végétarienne. À vos fourneaux !

*INGRÉDIENTS

  • 1pâte brisée (je l’achète souvent toute prête car je n’ai jamais le temps de la faire)
  • 2 ou 3 courgettes 
  • 1 bûche de chèvre
  • 2 œufs 
  • 20 cl de lait
  • basilic frais ciselé à volonté (j’adôôôre le basilic, j’en mets toujours beaucoup !)
  • fromage râpé
  • sel / poivre

*ET C’EST PARTI !

  • Préchauffez le four à 180°C.
  • Mettez la pâte dans un plat à tarte ou un moule à manquer et piquez-la avec une fourchette.
  • Faites cuire la pâte à blanc 15min /!\ astuce : si vous n’avez pas de billes en céramique, utilisez un plat (qui passe au four bien sûr !) d’un diamètre plus petit à mettre au-dessus de la pâte, et cela l’empêche de gonfler. 
  • Laissez ensuite tiédir le fond de tarte et augmentez la température du four à 200°c.
  • Pendant ce temps pelez et épépinez les courgettes.
  • Coupez la chair en dés.
  • Dans un autre récipient  battez les œufs avec le lait.
  • Ciselez le basilic et ajoutez-le, salez et poivrez.
  • Ôtez la croûte de la bûche de chèvre.
  • Parsemez le fond de tarte du fromage de chèvre émietté
  • Ajoutez les courgettes.
  • Versez la préparation aux œufs et ajoutez au dessus un peu de fromage râpé pour faire gratiner.
  • Faites cuire à 200°c pendant 30 à 40 minutes environ ou jusqu’à ce que a quiche soit dorée. Bon appétit !

Comme les courgettes ne sont pas pré-cuites, elles ne s’effilochent pas, et du coup ça change des autres recettes de quiche aux courgettes que je connaissais. On a aimé tout particulièrement les morceaux de bûche de chèvre qui n’ont pas tout à fait fondu à la cuisson… Un régal ! J’espère que ça vous plaira. ♥ 

Gratin d’automne aux noisettes

Un week-end d’octobre de passé, le froid s’est installé …mais pas dans ma cuisine ! Mon four tourne à pleine puissance depuis quelques semaines. Vous l’aurez compris, pour moi l’automne, c’est avant tout une source d’inspiration et un symbole de renouveau dans mon frigo ! J’adore les légumes d’automne mais tous les ans je me fais la même réflexion : alors que j’adore ça, je n’en cuisine presque jamais !! Ce week-end, j’ai donc décidé de remédier à cet outrage envers les légumes d’automne, eux qui n’avaient jamais le plaisir d’être torturés préparés par mes blanches mains (mwahahah, rire diabolique…oui c’est bientôt Halloween, je me mets dans l’ambiance ^^)

Je partage donc aujourd’hui avec vous une recette testée et approuvée par toute la famille Lemons (le mari, les parents… TOUS vous dis-je, et c’est rare de faire autant l’unanimité avec des légumes, croyez-moi !).

Gratin automne.jpg

C’est une recette que j’ai, dans un premier temps, glané dans mon compagnon de tous les jours, j’ai nommé le fabuleux livre On fait quoi pour le dîner ? (édition 2015) dont je vous ai déjà fait l’éloge. C’est mon ouvrage de référence lorsque je cherche des recettes de saison, faciles et rapides. Et il tient toujours ses promesses !

J’ai un peu modifié la recette proposée pour la rendre plus fondante (je la trouvais un peu sèche à mon goût) et je la range à présent dans les recettes incontournables de l’automne. Pour une fois, cependant, il ne s’agit pas d’une recette végétarienne. Même si on ne mange pas beaucoup de viande à la maison, on en consomme quand même de temps en temps… mais seulement de qualité ! Mon boucher est super et je lui fais une confiance aveugle concernant ses produits.

*INGRÉDIENTS

  • 1,2kg de courge butternut
  • 3 c.à s. de noisettes concassées
  • 1 oignon
  • 200g de bacon (ou de lardons fumés. J’utilise du bacon car c’est moins gras que le lard, mais si vous préférez des lardons, cela convient aussi)
  • 5 cl de crème liquide
  • fromage râpé (au choix)
  • 50 cl de lait
  • 40 g de Maïzena
  • noix de muscade en poudre/ sel / poivre

*ET C’EST PARTI !

  • Préchauffez le four à 210°C.
  • Épluchez la courge butternut (c’est le moment un peu fastidieux…) Astuce : découpez-la comme un ananas (regardez la vidéo ici). Je n’ai pas essayé avec un couteau à pain, mais un couteau de cuisine sans dents… testez vous me direz !
  • Une fois épluché, coupez le butternut en cubes un peu grossiers et cuisez-les à la vapeur. Comptez environ 30 minutes (il faut qu’ils soient bien cuits, très fondants, mais qu’ils ne s’effritent pas trop. Testez durant la cuisson à l’aide d’une fourchette).
  • Pendant la cuisson de votre butternut, préparez vos noisettes. Pour ma part, je les passe au mixeur pour les concasser. Réservez.
  • Coupez le bacon comme des lardons assez épais et faites-le revenir dans une sauteuse. 
  • Émincez l’oignon et jetez-le dans la sauteuse avec les lardons en cours de cuisson sans ajouter de matière grasse.
  • Égouttez le butternut et ajoutez-le à la sauteuse avec l’oignon et le bacon. Salez et poivrez. Poêlez 3-4 minutes
  • Pendant ce temps, préparez une béchamel (light) : mélangez le lait et la Maïzena. Salez, poivrez et ajoutez une c.à c. de noix de muscade en poudre. Remuez à l’aide d’un fouet pour que le mélange soit bien homogène.
  • Mettez ce mélange sur le feu et ne cessez pas de remuer jusqu’à ce que la préparation épaississe. Réservez hors du feu.
  • Versez la préparation de la sauteuse dans un plat à gratin. Ajoutez les 5cl de crème, les noisettes, une c. à c. de muscade en poudre et un peu de fromage râpé.
  • Nappez le tout de béchamel. Recouvrez de fromage râpé pour faire gratiner.
  • Enfournez pendant 20 -25 minutes à 210°C. Bon appétit !

 

Vous m’en direz des nouvelles ! Lorsque vous la préparerez, n’hésitez pas à mettre un petit commentaire pour me donner vos impressions et aussi vos ajustements… J’adore lire vos avis et les retours que vous faites sur les recettes ♥ 

Gâteau d’automne aux pommes (sans lactose)

Après avoir passé un week-end pluvieux durant lequel j’ai rallumé mon chauffage, j’ai décidé de faire une recette que j’adore à cette période de l’année, afin de combattre la morosité qui allait commencer à s’installer.

1475434063786

Je vous l’avais promise et la voici enfin : la recette de mon gâteau d’automne préféré, le gâteau aux pommes ! Il va ravir vos journées d’automne pluvieuses et vos dimanches après-midi passés sous un plaid devant une bonne série ou un bon roman, je vous le garantis ☺ A l’origine trouvée sur marmiton, je l’ai un peu modifié pour qu’il soit plus à mon goût. L’avantage numéro 1 de ce gâteau c’est qu’il peut être dévoré mangé par les personnes intolérantes aux lactoses.

En plus, il est super rapide et hyper simple à préparer… Le plus long sera le temps de cuisson : comptez 50min.

INGRÉDIENTS

  • 220 g de cassonade (si vous n’avez pas un palais qui aime beaucoup le sucre, 190g suffiront)
  • 1 paquet de sucre vanillé
  • 3 oeufs
  • 1/2 paquet de levure chimique
  • 125 g de farine
  • 1/2 verre d’huile de colza ou de tournesol
  • 4 pommes de taille moyenne

*ET C’EST PARTI !

  • Préchauffez le four à 160°C.
  • Mélangez tous les ingrédients.
  • Épluchez et coupez les pommes en petits cubes.
  • Ajoutez les pommes à la préparation (petite astuce : si vous préparez les pommes plus tôt, réservez-les dans un peu d’eau citronnée pour qu’elles ne s’oxydent pas).
  • Mélangez le tout pour que la préparation soit homogène.
  • Beurrez (ou huilez) et farinez un moule, versez-ici la préparation et laissez cuire entre 40 et 50 minutes à 160°C.
  • Le gâteau doit être vraiment doré voire un peu plus !Bon appétit ♥

Vous aussi vous avez une recette que vous adorez préparer quand il fait froid et moche pour vous remonter le moral ? Laissez-moi un commentaire pour partager vos secrets 😉